, Analyste pricing

“ Les postes d'analyste pricing sont rares et assez méconnus ”

Avis déposé le 04/08/2013

Note globale : ★★★★

Intérêt du métier ★★★★

Diversité des missions ★★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★

Responsabilités ★★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Ma carrière :J'ai 7 années d'expérience professionnelle. Après 2 stages de 6 mois à Paris (total 1 an) dans les domaines du contrôle de gestion & analyse financière chez ACCOR et à la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne, j'ai été embauché en CDI en tant qu'auditeur financier chez PricewaterhouseCoopers Paris  pour une durée de 2 ans.

J'ai par la suite décidé de quitter Paris pour me rapprocher de ma région d'origine (Rhône Alpes) et finalement atterrir  à Genève où je travaille désormais depuis 4 ans au sein de Lexmark, une société américaine, leader mondial dans le secteur de l'impression.

Je travaille dans le département pricing, directement rattaché à la direction financière Europe.

Ma formation :Titulaire d'un Baccalauréat scientifique, j'ai ensuite effectué 2 années de classe prépartoires HEC au lycée Berthollet à Annecy avant d'intégrer Euromed Management à Marseille qui a récemment fusionné avec l'Ecole Supèrieur de Commerce de Bordeaux pour créer une nouvelle entité dénommée KEDGE Business School.

J'ai tout d'abord suivi le cursus ESC avec à la clé un Master en management avec spécialisation en contrôle de gestion et audit financier. De retour d'un échange d'un semestre au TECH de Monterrey au Mexique, j'ai suivi un 3eme cycle et ai obtenu un mastère spécialisé en ingénierie financière et direction financière.

Mon métier :Les postes d'analyste pricing sont rares et assez méconnus. Ils sont très souvent rattachés aux directions marketing ou commerciales. Le département pricing chez Lexmark est quant à lui directement rattaché à la direction financière EMEA. Nous sommes divisés en 2 équipes, sur deux business modèles bien distincts. J'ai pour ma part travaillé au sein des 2 équipes.

Le métier consiste en la validation de prix sur l'ensemble des contrats existants ou nouveaux appels d'offres. Nous construisons des "business cases" financiers afin de déterminer le retour sur investissement de chacun des projets. Nous pilotons donc le revenu et la marge du groupe sur tous le périmètre EMEA. La 1ere  équipe est composé de 7 analystes et 1 manager, la seconde de 3 analystes et 1 manager. Chaque analyste étant responsable d'un portefeuille de pays.

Nous travaillons également sur les plans de promotions annuelles et leur validation d'un point de vue financier. Nous intervenons par ailleurs dans le processus d'annonce de nouveaux produits en collaboration avec les équipes marketing afin de déterminer les prix standards de chacune de nos références. Enfin, nous participons à de nombreux projets internes.

Il s'agit d'un métier très visible et transversal car nous collaborons avec l'ensemble des départements de l'entreprise. Nous avons en effet une interaction quotidienne et continue avec la force commerciale qui est la source de nos demandes et le destinataire final de nos analyses. Nous travaillons par ailleurs beaucoup avec la finance, la supply chain et le marketing et participons aux réunions stratégiques étant partie prenante de la réponse commerciale et financière finale adressée aux clients.

Enfin, nous avons également de nombreuses interactions avec les autres géographies du groupe (US, Amérique Latine, Asie Pacifique) soit lorsqu'un projet nécessite une validation au plus haut niveau (Finance monde), soit lorsque nous travaillions sur des dossiers globaux impliquant des pays hors EMEA.

Attraits du métier :Comme déjà évoqué, un des principaux attrait est le fait d'être au coeur du business et de travailler avec l'ensemble des départements de l'entreprise. Ce poste est extrêmement responsabilisant car chacune de nos décisions a un impact direct sur le revenu et la marge du groupe.

L'environnement international dans lequel nous évoluons est également un véritable enrichissement.

Points négatifs :Très peu de points négatifs pour ma part excepté peut être le manque de temps que nous avons pour optimiser nos offres de prix compte tenu du volume de demandes à traiter dans des délais très courts.

Qualités requises selon vous pour réussir dans ce métier :Ce métier nécessite tout d'abord une très grande capacité à gérer une masse importante de demandes (téléphones, emails...) en peu de temps.

Nos délais de réponses sont très courts (quelques jours). Il faut donc savoir prioriser les demandes et gérer le stress.

Par ailleurs, des compétences de base en finance sont nécessaires (concepts de cash flow, marge brute, compréhension d'un P&L...).

Il faut également un excellent relationnel car nous communiquons avec un très grand nombre d'interlocuteurs au quotidien.

Enfin, la difficulté du métier étant d'optimiser le revenu de l'entreprise tout en préservant sa marge, il est indispensable d'avoir une sensibilité commerciale mais aussi et avant tout financière pour ne pas mettre en péril la profitabilité de l'entreprise. Le bon dosage entre les 2 sensibilités est la clé du succès dans ce métier.

Conseil à donner aux candidats intéressés par ce type de carrière :Ne pas hésiter à postuler car il s'agit un métier passionnant ouvrant de nombreuses portes pour l'avenir, tant sur les métiers de la finance d'entreprise que sur des postes plus business.