Thom Europe

Thom Europe

Finance d'entreprise

Ile-de-France

Note globale : ★★★★ Avis certifiés

2 avis | 761 Abonnés

N°679 en Finance d'entreprise sur 1717 entreprises

Thom Europe, le renouveau de la bijouterie depuis octobre 2010... la fusion des groupes Histoire d'Or et Marc Orian.

Encore très éclaté, le marché de la bijouterie vit actuellement son premier mouvement de concentration avec la fusion des enseignes Histoire d'Or et Marc Orian.

Eric Belmonte est arrivé à la tête d'Histoire d'Or, il y a quinze ans pour une mission d'audit. Son projet a plu au fonds d'investissement qui l'avait missionné et qui l'a aussitôt nommé à la tête de l'enseigne. Aujourd'hui, rien n'a vraiment changé. Après le rachat, en octobre, de Marc Orian, numéro 2 du marché de la bijouterie, Éric Belmonte doit mener à bien la fusion des deux enseignes et son développement à l'international et en France. « Nous sommes les premiers à lancer un mouvement de concentration dans la bijouterie », se félicite le président de Thom Europe. La transaction a été conclue pour un montant de 600 M €, financé à plus de 50 % par des fonds apportés Bridgepoint et Apax Partners.

Le nouveau groupe compte 500 magasins, presque tous en centres commerciaux. Là où Histoire d'Or et Marc Orian sont présents, il est prévu de maintenir les deux enseignes, dans un esprit de complémentarité. Le développement prévu est ambitieux et sera gourmand en capitaux. D'abord parce que le concept d'une bijouterie se doit d'être relativement haut de gamme (2 800 € le m2), ensuite parce que les stocks coûtent très cher, environ 250 000 € par magasin. Grâce à l'appui de ses fonds d'investissement, Histoire d'Or dispose aujourd'hui d'une enveloppe de 120 M € pour assurer son développement dans les quatre ans à venir : 80 M € pour l'expansion et 40 M € pour la rénovation de son parc. Son objectif est de doubler chiffre d'affaires et Ebitda d'ici à 2014 pour les faire passer respectivement à 700 M € et 150 M €.