Chambre de commerce et d'industrie régionale Aquitaine

Chambre de commerce et d'industrie régionale Aquitaine

Finance d'entreprise

Aquitaine

Note globale : ★★★★★ Avis certifiés

2 avis | 438 Abonnés

N°356 en Finance d'entreprise sur 1715 entreprises

La CCI Aquitaine (Chambre de Commerce et d’Industrie Aquitaine) est un établissement public dont l’objectif est de contribuer au développement économique des territoires et des entreprises d’Aquitaine.

La CCI Aquitaine représente les intérêts de 130 000 entreprises aquitaines dans les secteurs du commerce, de l’industrie et des services. Elle est l’interlocuteur privilégié de l’Etat et des pouvoirs publics. Son rôle est d’anticiper et d’orienter les politiques de développement afin de contribuer à l’essor économique de son territoire, à l’attractivité régionale et à la promotion de l’esprit d’entreprise.

Le rôle des chambres régionales a été renforcé en 2010 dans le cadre de la réforme du réseau consulaire français. Depuis le 1er janvier 2011, la CCI Aquitaine coordonne et soutient les activités des 7 CCI (Chambres de Commerce et d’Industrie) d’Aquitaine.
Présidée par Laurent Courbu, l’assemblée générale de la CCI Aquitaine est composée de représentants élus par les chefs d’entreprise.

La CCIR Aquitaine :
    Vote la stratégie applicable dans l’ensemble des circonscriptions des CCIT
    Etablit un schéma directeur qui définit le nombre et la circonscription des CCIT
    Adopte des schémas sectoriels (formation, création-transmission, innovation, international, développement durable, etc.)
    Répartit entre les CCIT sous déduction de leur quote-part, le produit des impositions qui leur sont affectées
    Vérifie la cohérence des budgets des CCIT avec la stratégie régionale
    Recourt à la solidarité financière entre les CCIT, en cas de défaillance de l’une d’entre elles
    Assure aux CCIT  les appuis juridiques et d’audit ainsi que le soutien administratif dans la gestion des ressources humaines, la comptabilité, la communication et le système d’information
    Gère, à compter du 1er janvier 2013, l’ensemble du personnel sous statut des CCIT et de la CCIR qu’elle met ensuite à disposition pour une partie auprès des CCIT
    Élabore un schéma régional en matière de formation professionnelle qui est ensuite décliné entre CCIT
    Peut créer et/ou gérer des établissements de formation initiale et continue
    Peut déléguer certaines de ses compétences à des CCIT par convention