Centre Scientifique de Monaco (CSM)

Centre Scientifique de Monaco (CSM)

Finance d'entreprise

Monaco

Note globale : ★★★★★ Avis certifiés

1 avis | 44 Abonnés

N°3 en Finance d'entreprise sur 6 entreprises

La création du Centre Scientifique de Monaco (CSM) en 1960 fut motivée par le désir du Prince Rainier III, Prince de Monaco, de doter la Principauté de Monaco des moyens de mener des recherches scientifiques et de soutenir l'action des organisations gouvernementales et internationales chargées de protéger et conserver la vie marine.

Depuis 1989, le CSM s'est spécialisé dans l'étude du fonctionnement des écosystèmes coralliens (tropicaux et méditerranéens) en relation avec les changements climatiques globaux.

Dans cette perspective, la Biominéralisation marine et la Symbiose , processus biologiques clés de ces écosystèmes, sont étudiés de l'échelle moléculaire et cellulaire à l'échelle de l'organisme par deux équipes de recherches aux compétences complémentaires : une équipe de Physiologie et Biochimie et une équipe d'écophysiologie.

Les équipes du Centre Scientifique de Monaco développent des recherches dans le domaine de la biologie marine ainsi que dans le domaine biomédical. La complémentarité des compétences permet de développer une recherche interdisciplinaire du plus haut niveau scientifique allant du gène à l’écosystème en intégrant la dimension socio-économique.

Dans le domaine de la Biologie Marine, développé depuis plus de 20 ans au Centre Scientifique de Monaco, comme dans les domaines plus récemment développés, Biologie Polaire, Biologie médicale, la préoccupation primaire des chercheurs est d’étudier les bases du fonctionnement des organismes dans le but de mieux comprendre, et donc de mieux anticiper, les effets des stress environnementaux (Physiologie de la Conservation) ou de traitements thérapeutiques (Biologie Translationnelle). La proximité des chercheurs favorise des échanges riches qui devraient faire émerger de nouvelles idées aux frontières des disciplines.

Les équipes sont regroupées en trois Départements :

    Département de Biologie Marine : ce département comprend les équipes « historiques » du Centre Scientifique de Monaco, équipe de Physiologie et Biochimie et équipe d’Écophysiologie et Écologie. Une thématique d’économie environnementale permet d’aborder l’aspect socio-économique. Ce département brosse ainsi l’écosystème corallien du gène aux sociétés humaines.
    Département de Biologie Polaire : récemment créée dans le cadre d’un Laboratoire Européen Associé (LEA BioSensib 647 – CSM – CNRS – Univ de Strasbourg), ce département apporte les bases scientifiques pour l’utilisation des manchots comme indicateur des changements des écosystèmes polaires.
    Département de Biologie Médicale : faisant le lien entre la recherche fondamentale et les applications cliniques, ce département regroupe à la fois un observatoire de l’utilisation du sang de cordon dans le traitement des maladies drépanocytaires, une agence de moyen pour le développement de la recherche clinique en Principauté et des équipes de recherche translationnelle, apportant les résultats de la recherche fondamentale dans les laboratoires cliniques.